Concert Nocturne (NACHTKONZERT) -

le grand pas de deux

Des fantasmes nocturnes, nés de l'interaction entre la musique et la marionnette, développés par deux virtuoses qui créent inlassablement de nouveaux mondes magiques à partir du son, de la matière et de la marionnette. Alors que les compositions musicales vont du baroque à l'atonalité en passant par le jazz, le jeu des marionnettes permettent au public d'entrer en contact avec la musique de façon particulière..

Les marionnettes se mettent tantôt en harmonie tantôt en contrepoint avec les compositions, ouvrant toujours la voie à une nouvelle perception de la musique. Le lien thématique de ce concert de nuit avec la forme de «nocturnes» se reflète dans le jeu de la marionnette et crée un cosmos nocturne de rêves et de chimères, d'ombres et de fantômes.

Le duo
Frank Soehnle et Jesper Ulfenstedt se sont rencontrés au Komische Oper Berlin dans la production "Orpheus" – d’après Monteverdi dans les nouveaux arrangements d'Elena Kats-Chernin, sous la direction de Barrie Kosky - et ont commencé à collaborer sur un programme de contrebasse solo et de marionnettes.

Durée de la représentation: 60 minutes, sans entracte

Création: 07.02.2015, Komische Oper Berlin

Revue de presse

Avec chapeaux haut de forme et melon
Deux arts et deux artistes conjuguent leurs talents pour «Nachtkonzert »

Avec «Nachtkonzert» (Concert Nocturne) pour contrebasse solo et théâtre de marionnettes, le Fitz de Stuttgart a réussi à amener sur leur scène le dernier travail de Frank Soehnle, grand maître du théâtre de marionnettes. Pas une tâche facile: le co-fondateur de figuren theater tübingen, diplômé de l'Université de Musique et des Arts du Spectacle de Stuttgart et qui y enseigne aussi à présent, est un artiste très sollicité avec de nombreuses obligations, dont certaines à l’étranger. «Nachtkonzert» est encore une fois une brillante expédition dans un nouveau pays du théâtre de marionnettes, une aventure que Soehnle entreprend régulièrement. Cette fois, il a choisi comme partenaire le virtuose suédois de la contrebasse Jesper Ulfenstedt, qui a déjà joué dans plusieurs orchestres de renommée mondiale. On peut mieux décrire l'arrangement de cette expérience, désigné comme «concert de nuit», si l'on part du principe qu'il ne s'agit pas simplement de concevoir une performance de théâtre de marionnettes à un niveau de virtuosité similaire à une contrebasse de virtuose. C'est aussi la recherche d'harmonie entre la musique et les actions imaginatives des marionnettes. L'objectif est d'approfondir les impressions musicales, de créer des contrastes avec la musique, voire de permettre de nouvelles perceptions. Ceux qui connaissent Soehnle savent qu'il déverse une corne d'abondance d'idées, maintient la tension élevée avec des figures et des actions nouvelles et surprenantes, tout en offrant un kaléidoscope de théâtre d’objets et de marionnettes façonnés par sa créativité. En Jesper Ulfenstedt, il a trouvé un esprit frère qui partage apparemment le penchant de Soehnle pour les chemins inexplorés. Maintenir la tension élevée pendant plus d'une heure avec des morceaux pour contrebasse solo: cela nécessite des compétences magistrales, ce qu'Ulfenstedt démontre comme une évidence. Les deux messieurs sur scène, en chapeau haut de forme et chapeau melon, établissent presque nonchalamment l'union difficile de formes d'art si divergentes et créent un ensemble homogène. Dans ce spectacle, qui fait penser à un «nocturne», Ulfenstedt joue une séquence variée de solos du baroque à l'atonalité, et du jazz à des compositions contemporaines. De même, Soehnle, qui manipule ses marionnettes généralement à vue sur scène, met inlassablement en exergue de nouvelles touches, prouvant une fois de plus qu'il reste l'un des plus inventifs marionnettistes du monde. De simples plumes deviennent des figures en mouvement, des créatures oniriques et cauchemardesques, des fantômes plus grands que nature puis de petites créatures mythiques, parfois dérangeantes et presque dangereuses, parfois même touchantes. Un tapis à franges devient un objet domptable, semblable à un chien; de simples feuilles de papier se transforment en figures avec des têtes et des corps flous. Et Soehnle ne se contente pas de manipuler les marionnettes de manière virtuose. Il démontre sans cesse de nouvelles techniques, incorporant même de la vidéo, qui transforme complètement les mouvements sur scène grâce à des effets d'éclairage.
Tantôt touchants, tantôt dérangeants, mais toujours étonnants: les deux artistes créent un tout homogène et offrent une performance exceptionnelle pleine de surprises.
À cet exploit, nous disons: Chapeau!

Armin Bauer, 13.12.2016, Ludwigsburger Kreiszeitung

La musique

  • Antonio Bibalo (1922-2008): Invenzione evolutiva per contrabasso solo (9’)
  • György Kurtág (born 1926): Shadows (1’)
  • Carl Friedrich Abel (1723-1787): Sonate WKO 155 (arr. K. Stoll) (9‘)
  • Emil Tabakov (born 1947): Motivy (4’)
  • Teppo Hauta-aho (born 1941): Kadenza (8‘)
  • Annibale Mengoli (1851 – 1895): Concert Study No. 4 (2’)
  • Frank Proto (born 1941): 1963 (arr. J. Ulfenstedt) (5’)
  • György Kurtág (born 1926): Eine Botschaft an Valérie (4’)
  • Trad./arr. Jesper Ulfenstedt Swedish Rapsody No. 1 (8‘)
  • Evert Taube (1890 – 1976): Nocturne (2’)

Distribution

 

Contrebasse Jesper Ulfenstedt (Komische Oper Berlin)
Marionnettiste Frank Soehnle (figuren theater tübingen)
Costumes Sabine Ebner
Eclairage Christian Glötzner
Vidéo Tine Beutel
Assistante  Véra Rozanova
Chorégraphie Karin Ould Chih

Fiche technique pour les représentations

 

ESPACE SCENIQUE

  • Largeur plateau: 7 m ; profondeur : 5 m
  • Salle en gradin
  • Hauteur minimum 3,5 m sous les perches
  • Noir total indispensable
  • Techniciens pour le montage et le démontage de la scène
  • 2 praticables de 1 m sur 2 m, hauteur 60 cm

DÉTAILS TECHNIQUES

Nous avons besoin que l’organisateur fournisse les éléments suivants:

  • L’éclairage
  • 2 x découpes 1KW / 5 x PC 1KW
  • Jeu d’orge à 10 circuits + 4 rallonges pour nos propres éclairages
  • 2 prises sur le sol en jardin et 2 en cour, au bord de la scène
  • Stage assistants to help with assembly and dismantling of stage set
  • Loges avec lavabo pour 2 personnes

TEMPS

  • Durée de la représentation: 60 min
  • Montage: 4 heures / démontage: 1 heure

PYROTECHNIE

Pendant la représentation, une allumette, une bougie et un bâton d'encens seront allumés

Essentiel - veuillez en prendre note!

  • Noir total de l’espace scénique indispensable (occultation de toute lumière parasite)
  • Jauge: 150 personnes
  • La représentation convient aux jeunes et aux adultes

Veuillez nous contacter à l'avance pour toute question de modification.

Votre contact pour les questions techniques:
Christian Glötzner, +49 176 7129 7676

ChristianGloetzner@gmx.de